ETRE ELEVEUR C'EST QUOI?

texte de marianne septier

eleveuse de schnauzers

"coeur de masaï"

 

et je pense que la première chose pour être éleveur c'est d'aimer et de respecter ses animaux.
 
NON !
C'EST AVEC CE GENRE DE PHRASE BATEAU BIEN PENSANTE  QUE J'EXPLOSE.
AIMER, VOIRE RESPECTER SES ANIMAUX NE SUFFIT PAS POUR ETRE ELEVEUR !
 
C'est la connerie que me sortent les gosses qui commencent ce type d'études...Leur amour, il est mortel pour les chiens parfois...Ils confondent bonheur de vivre avec un animal et responsabilités d'éleveur.....RIEN A VOIR.
 
proclamer que l'on est éleveur parce que sa chienne  réussit à mettre bas sans aide est totalement içnconscient, mais largement répandu
Etre éleveur, c'est maîtriser des compétences de'entretien, de soins, de reproduction....
C'est être un homme orchestre, chef d'entreprise sans cesse sur la brèche, capable de détecter d'un coup d'oeil d'éventuels problème en gestation....Compétence , Prévention et Présence sont le nerf de la guerre...
 
 

CE SONT DES CONSTATATIONS GENERALES, SUITE AUX PROBLEMES EVOQUES SUR CEUX QUI VEULENT (OU FONT SEMBLANT) DEVENIR ELEVEURS....
ET LES PHRASES STYLE "SPA" Ou BRIGITTE BARDOT SONT DANS CE CAS MALHEUREUSEMENT DEVASTATRICES.....IL NE FAUT SURTOUT PAS CONFONDRED AMOUR DES BETES ET ELEVAGE.....
 
DISONS SIMPLEMENT QUE LE TYPE D'ELEVEUR QUE NOUS APPRECIONS AIME ET RESPECTE SES ANIMAUX.

D'AUTANT QUE "AIMER et RESPECTER" A BEAUCOUP DE SIGNIFICATIONS POSSIBLES ET CACHE PARFOIS DES ABOMINATIONS....
 
 
ETRE ELEVEUR, C'EST SAVOIR SE DECARCASSER POUR SAUVER UNE CHIENNE QUI SE MEURT EN PLEIN E MISE BAS - C'est avoir appris et pratiquer les gestes qui sauvent AVANT le pépin - C'est savoir passer toute la nuit à ses côté sans faiblir APRES avoir déjà passé une bonne semaine sans dormir, mais en bossant toute la journée.
 
Etre éleveur, c'est savoir, après avoir roulé huit cent kilomètres, prélever un mâle timide et inséminer sa chienne, sans en faire un fromage, et ameuter toute la nation parce que la chienne n'a pas pu être saillie, " le type y savait pas, et c'était le week end, et il n'y avait pas de véto, vous vous rendez compte, déjà que mon patron il était pas content que je prenne mes deux jours en plein inventaire....c'est vraiment honteux..."
 
ETRE ELEVEUR, C'EST ORGANISER INTELLIGEMMENT UNE CAMPAGNE PUBLICITAIRE POUR TROUVER SUFFISEMENT D'ACQUEREURS NON SEULEMENT POUR POUVOIR VENDRE, MAIS EGALEMENT POUVOIR SE PERMETTRE DE CHOISIR SES ACHETEURS. Et éconduire poliment mais fermement les amateurs qui aiment tant leurs chiens, mais sont prêts à toutes les bassesses pour qu'on les débarasse des derniers chiots qu'ils n'ont pas vendus..... putôt que de dépenser de l'argent et du temps pour les placer correctement, estimant en revanche normal que l'éleveur qui lui paie des taxes, des publicités, leur trouve une solution .... à ses frais.
 
ETRE ELEVEUR C'EST SAVOIR DEPENSER SANS CESSE POUR TROUVER UN NOUVEAU MARIAGE QUI PRODUIRA DES CHIOTS PLUS SAINS, PLUS BEAUX, ET SUPPORTER SANS BRONCHER LES CLIENTS QUI N'EN N'ONT RIEN A FOUTRE ET QUI VOUS DEMANDENT UN RABAIS EN AFFIRMANT QU'IL Y A LE MEME CHEZ XXX, BIEN MOINS CHER, sans papiers....
 
ETRE ELEVEUR, C'EST AVOIR LA MENTALITE D'UN CHEF D'ENTREPRISE, MAITRISER LE RAMASSE CROTTE, LES SOINS VETERINAIRES, FAIRE UNE INSEMINATION ARTIFICIELLE, SE BAGARRER PAR INTERNET AVEC UN CONSULAT POUR OBTENIR DES RENSEIGNMENTS FIABLES POUR L'EXPORTATION D'UN CHIEN AU KAMCHATKA, PUIS REBELOTE AVEC LES SERVICES VETERINAIRES. ENTRE TEMPS, REPARER LE LOGICIEL XYZ QUI DECONNE, PUIS FILER REDONNER A BOIRE, PESER LES RATIONS ET DECIDER QUI A BESOIN DE QUOI EN FONCTION DE DIZAINES DE CRITERES POSSIBLES....ACCUEILLIR DES CLIENTS PARFOIS CHARMANTS, PARFOIS GOUJATS, AVEC LA MEME COURTOISIE. SAVOIR DETECTER UN FAUX BILLET, UN CHEQUIER VOLE, UN ESCROC...
TRADUIRE DES BULLETINS D'INSCRIPTION OU DES TEXTES DE REFERENCE POUR LA RACE  (toujours en langue étrangère)....NEGOCIER UN CONTRAT AVEC LES PET FOOD RAPACES ...ACCUMULER DES KILOMETRES POUR LES EXPOS (on devient calé en géographie°....CREER UN SITE INTERNET...DONNNER DES BIBERONS NUIT ET JOURS ET AVOIR L'AIR FRAIS QUAND LE FACTEUR VOUS APPORTE UNE PILE DE FACTURES DE VETO, DE PET FOOD, DE PUBLICITE, DE REPARATION DU VEHICULE QUI S'USE D'EXPO EN EXPO....
 
ET
TROUVER LE TEMPS DE JOUER TOUS LES JOURS AVEC CHAQUE CHIOT TOUT EN FAISANT LES COURSES POUR LA FAMILLE, FAIRE LES DEVOIRS DU SOIR, LA POPOTE et REPONDRE AU TELEPHONE INCESSAMENT....ET TROUVER LE TEMPS DE LAVER ET PEIGNER SES BICHONS? toiletter ses terriers? etc....
 
 
 
ET POUR FINIR,
SUBIR LES REMARQUES VERTUEUSES DE CEUX QUI N'ONT QUE QUELQUES CHIENS, ET VOUS CONTEMPLE DU HAUT DE LEUR INCONSCIENCE, QUAND CE N'EST PAS EN BRAILLANT "VIVE L'AMATEURISME, A BAS LES MARCHANDS DE CHIENS.
 
PArce qu'eux ont tout le temps pour peigner leur trois chiens, n'ont qu'une portée par an et tout le temps nécessaire pour se remettre de cette fatigue....donnent un collier avec le chien, pour bien montrer qu'ils ne "font pas ça pour du fric"....mais sont incapables de détecter un souffle au coeur débutant, ou une articulation un peu trop lâche.... Bref, qui se glorifient....d'être des amateurs, c'est à dire des gens qui aiment.....mais également des gens sans compétences réelles dans la plupart des cas.
 
Autant dire qu'être éleveur,  cela demande aussi des épaules solides ....
Et la capacité de temps en temps de pousser un coup de gueule pour évacuer la pression.
 
Dire que le plus important c'est d'aimer les chiens......
C'est ce qu'on dit tous ceux qui ont commencé l'élevage, puis dérivé par inexpérience et soucis financiers jusqu'à ce que les contraintes et les soucis tuent l'amour....
On commence par un chien sur le canapé...et cela finit par quinze chiens en varikennel dans leurs excréments dans le sous sol....tellement trop souvent....
 
 
C'est une phrase dangereuse, meurtrière, à prohiber totalement...
 
L'amour peut faire des miracles...
Mais les compétences évitent de n'avoir comme seul recours que le  miracle.
 
 
Etre éleveur....un vrai....
C'est énormément de compétences, de l'expérience, du charisme, un bon niveau culturel et social pour pouvoir accueillir chacun, quelque soit la race , de l'espace, et savoir gérer une entreprise souvent déficitaire avec le plus de bon sens possible.
Bref, concilier passion et métier....
 
Faire croire que l'amour, voire le respect des bêtes suffit ...... est irresponsable et dangereux !!!!!!
 
Les gamins qui font ces stages n'ont pour la plupart aucune curiosité intellectuelle. Certains sont incapables d'ouvrir un livre sans y être contraint, ne parlons même pas de retenir une ligne d'un texte de dix lignes!!!! ....Quelles compétences acquéreront ils par eux même, s'ils sont déjà incapables d'observer sur le lieu de leur stage ? Soyons réalistes.... Et d'après ce que j'entend autour des rings, bien des personnes se croyant des "éleveurs amateurs .. de qualité , de qualité ! "    n'ont rien à leur envier...Entre connaissance des allèles pour obtenir tel caractéristique et cancans de club, il n'y a pas photo ! Et puis, c'est confortable l'ignorance. Cela évite de se remettre en question et chercher comment s'améliorer....Un bon copinage judicieusement mis en place est bien plus rentable....
 
Les personnes qui élèvent une portée ou deux par an peuvent difficilement prétendre maîtriser toutes les données nécessaires pour travailler sur un cheptel, encore moins comprendre les contraintes et les problème de l'élevage. Personnellement, je serai terrorisée qu'une personne, même brillante, se permette de prétendre inséminer une de mes chienne sous prétexte qu'elle a lu comment faire dans une revue technique, ou bien m'explique comment je dois "gérer" mes vaccinations ou mes achats de médicaments ... Et beaucoup seraient incapables, en passant mes chiens en revue le matin, de détecter à temps un problème en préparation....par manque de connaissances.
 
Quand à discerner les éleveurs "avides de fric" de ceux qui ne le sont pas ....je suis perplexe.
Car la chasse au gaspi est une necessité en élevage....mais  certainement pas les économies de bout de chandelles concernant la santé, la sociabilisation, etc....Pour réussir, y faut savoir non seulement payer de sa personne, mais mettre la main à la poche...souvent...très très souvent....L'éleveur n'est pas dépensier...mais il dépenses des sommes folles....et il a intérêt à le faire judicieusement s'il ne veut pas faire faillite rapidement.
 
Il y a des "producteurs" qui voient leurs chiens comme un moyen de gagner leur vie ? Bien sur, cela existe...Ils sont surtout très cons....parce que n'importe qui d'un peu intelligent peut comprendre qu'il y a des tas de moyens de gagner plus d'argent en dépensant moins, sans contraintes de temps, d'odeurs, de places, etc.....Elever du chien pour faire de l'argent ???? Il f aut vraiment être un amateur naïf  pour croire cela. Ou bien un sacré tartuffe.....car produire n'est pas rentable....Ceux qui veulent "faire du fric" se tourneront vers le négoce ....Et même là, je pense qu'il y a de la place pour des professionnels sérieux , corrects et respectueux d'une certaine éthique....Mais pour ces oiseaux rares, là encore, pas de secret : il leur faut d'énormes compétences pour pouvoir réussir, puisqu'il assureront des contraintes supplémentaires par rapport à ceux sans morale.
 
Dans tous les métiers, il y a des médiocres....
Se baser sur eux pour décrire un  métier
............Ne demande ni compétence, ni réflexion...
 
 
MARIANNE....
 (éleveur ET cocotte minute......
__._,_.___

 

 


 


  The fabulous painting used in this webset was made by
Jonathon Earl Bowser
Visit his website by clicking here!



Webset  by © KissDesign Website